Gouvernance

Avec Modération! est une association loi 1901 pilotée par trois instances :

UN CONSEIL D’ADMINISTRATION :

Il rassemble les dirigeants des sociétés adhérentes, et se réunit plusieurs fois par an pour définir la stratégie et les axes de travail de l’association.

 

UN BUREAU :

Il propose un programme d’actions au Conseil d’administration et le met en œuvre.

L’association est animée au quotidien par son directeur général, Alexis Capitant.

 

UN CONSEIL D’ORIENTATION :

Composé de personnalités qualifiées pour guider l’action du Conseil d’administration, il a été créé en 2015 et a pour mission d’examiner les actions de l’association, de les évaluer au regard de leurs objectifs et de leurs résultats, et d’apporter un conseil sur les axes de travail futurs.

Composition :

Martine Daoust (Présidente) :

Professeur des universités, agrégée en sciences du médicament, Martine Daoust enseigne la physiologie à la faculté de pharmacie de l’université d’Amiens et a présidé la Société Française d’Alcoologie jusqu’en 2008. En 1998, elle a créé, à la faculté de pharmacie d’Amiens, un laboratoire de recherche sur l’alcool et les pharmacodépendances (GRAP). Auteur d’une centaine de publications scientifiques sur la dépendance à l’alcool, Martine Daoust a été, de 2008 à 2012, Rectrice des académies de Limoges puis de Poitiers. Elle est chevalier de la Légion d’honneur et lauréate du Prix de l’Académie de médecine.

Daniel Bailly :

Daniel Bailly est pédopsychiatre, professeur de psychiatrie à l’université de la Méditerranée Aix-Marseille, et praticien hospitalier dans le pôle universitaire de psychiatrie de l’hôpital Sainte-Marguerite à Marseille.

Il est l’auteur de nombreuses publications scientifiques sur la consommation d’alcool chez les enfants et les adolescents et de nombreux ouvrages, dont plusieurs consacrés aux addictions (notamment « Alcool, drogues chez les jeunes : agissons » chez Odile Jacob en 2009) et au rôle des parents (« Déculpabilisons les parents : pour en finir avec les normes éducatives » chez Odile Jacob en 2013).

S’inscrire à la newsletter

Cochez la case ci-dessous

captcha
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services.