Informations, outils et campagnes dédiés à la prévention du risque alcool
Accueil > Presse et publications > Communiqués de presse > Recommandations du groupe d’experts «sur le discours public sur l’alcool» : les professionnels s’inquiètent d’une application à l’extrême du principe de précaution conduisant à la disparition de la notion d’abus d’alcool

Recommandations du groupe d’experts «sur le discours public sur l’alcool» : les professionnels s’inquiètent d’une application à l’extrême du principe de précaution conduisant à la disparition de la notion d’abus d’alcool

Envoyer Imprimer PDF

Paris, le 4 mai 2017 – Le groupe d’experts piloté par l’INCa et Santé Publique France recommande une révision drastique des repères de consommation d’alcool et préconise de retirer la référence à l’abus d’alcool dans le message sanitaire apposé sur les publicités. L’association Avec Modération ! s’interroge sur les fondements d’une telle position et redoute que la notion de repères à moindre risque ne devienne inopérante pour les consommateurs.

En recommandant d’abandonner les repères 2, 3, 4 et 0 pour conseiller de « ne pas consommer plus de 10 verres standard par semaine et pas plus de 2 verres standard par jour », avec plusieurs jours par semaine sans consommation, le groupe d’experts propose d’aligner la France sur les pays les plus restrictifs en la matière.

En effet il n’existe pas de consensus scientifique international sur la question des repères de consommation à moindre risque[1]. Plusieurs pays ont récemment révisé ces repères, en les modifiant, comme en Grande Bretagne, ou en les conservant tels quels comme les Etats-Unis[2]. Ceci sur la base des mêmes données scientifiques mais également à l’issue de consultations très approfondies sur une durée moyenne de 18 mois à deux ans (et non quelques mois comme dans l’expertise française).

« Les repères sont indispensables pour tracer la frontière entre l’usage et l’abus et donc aider les Français à gérer leur consommation de boissons alcoolisées » commente Alexis Capitant, directeur général d’Avec Modération !. « Mais un principe de précaution appliqué à l’extrême risque d’aboutir à des recommandations inopérantes car trop éloignées des pratiques de consommation actuelles, a fortiori de celles des consommateurs les plus à risque » ajoute Alexis Capitant.

On peut notamment s’interroger sur les fondements scientifiques de ces travaux, notamment lorsqu’il est recommandé de ne plus tenir compte de la différence physiologique de métabolisme entre hommes et femmes pour établir dorénavant une préconisation unique, ceci dans le but de simplifier le message. Concernant la population des « jeunes », qui n’est pas définie mais qui est distinguée de celle des « adolescents », le groupe d’experts recommande de substituer au repère actuel de 4 verres, qui ne serait pas réaliste pour cette population, un message d’abstinence totale ! (« Pour limiter les risques pour votre santé, l’option la plus sûre est de ne pas consommer d’alcool »).

Le groupe d’experts va au bout de cette logique de promotion de l’abstinence en proposant de remplacer le message sanitaire actuel apposé sur les publicités (« L’abus d’alcool est dangereux pour la santé ») par un message mettant en garde contre la consommation en général, quel qu’en soit le niveau : « Toute consommation d’alcool comporte des risques pour votre santé ».

« La politique alcool de la France a toujours été centrée sur la lutte contre l’abus d’alcool, mais les autorités sanitaires françaises ont actuellement la tentation de s’attaquer à toute forme de consommation», explique Alexis Capitant. « Les recommandations du groupe d’experts doivent maintenant faire l’objet d’une décision politique pour déterminer s’il faut lutter contre pratiquement toute forme de consommation ou plutôt cibler l’abus. La réduction des risques étant le concept central de l’addictologie, comment imaginer que l’alcool soit placé en dehors de ce cadre en fixant à un niveau infime le risque admissible ? »

Contact presse
Avec Modération !
Brigitte Jaillard
bja.com@wanadoo.fr
06 10 15 12 33

A propos d’Avec Modération ! : Créée en 1990 sous le nom d’Entreprise & Prévention, l’association Avec Modération ! est une force d’action et de proposition en matière de prévention du risque alcool, fondée sur la distinction entre l’usage et l’abus. Elle promeut auprès des consommateurs les repères de consommation à moindre risque (www.2340.fr) et estime indispensable de prévenir les comportements à risque par l’information et l’éducation, dès le plus jeune âge.

Elle recherche des moyens innovants de prévention ciblée sur les groupes ou situations à risque, qu’elle valide par des évaluations dont les résultats sont communiqués et qu’elle porte à la connaissance des pouvoirs publics.

L’association réunit les principales entreprises françaises du secteur des vins/champagnes, bières et spiritueux, en France métropolitaine ou au sein d’Avec Modération !-Ile de La Réunion.

www.avecmoderation.org


[1] Voir “Governmental standard drink definitions and low-risk alcohol consumption guidelines in 37 countries” - http://onlinelibrary.wiley.com/doi/10.1111/add.13341/abstract

[2]La huitième révision des Dietary Guidelines for Americans 2015-2020, publiée tous les 5 ans depuis 1980, a été conduite par un Advisory Committee comprenant 14 membres (chercheurs, universitaires et praticiens), assisté de 5 sous-comités spécialisés (comprenant un total de 32 experts) et de plusieurs consultants. Cet Advisory Committee a travaillé de juin 2013 à décembre 2015, conduit 7 réunions publiques, publié son rapport en février 2015 et procédé sur cette base à de nombreuses auditions d’acteurs de la société civile. https://health.gov/dietaryguidelines/

 

 



Tous droits réservé 2008 -